GoldmanSachs666                                         

C’est une information confirmée par Lucifer lui-même ce matin. Le projet était déjà énoncé depuis quelques années, il a été voté aujourd’hui à la grande majorité lors de la séance à l’assemblée démoniaque. Dans la foulée, Satan a énoncé rapidement les contours du projet et du nouvel enfer destiné aux employés de Goldman Sachs. Pour l’instant pas de nom définitif « Je suis sur deux noms qui claquent, du genre L’enfer de la mort ou Souffrance Eternelle » nous confie Belzébuth l’air satisfait.

C’est une information confirmée par Lucifer lui-même ce matin. Le projet était déjà énoncé depuis quelques années, il a été voté aujourd’hui à la grande majorité lors de la séance à l’assemblée démoniaque. Dans la foulée, Satan a énoncé rapidement les contours du projet et du nouvel enfer destiné aux employés de Goldman Sachs. Pour l’instant pas de nom définitif « Je suis sur deux noms qui claquent, du genre L’enfer de la mort ou Souffrance Eternelle » nous confie Belzébuth l’air satisfait.

La justice au cœur du projet

Le diable a déjà annoncé que l’intensité des châtiments corporels y sera de 40 % supérieure par rapport à l’enfer. « Tout cela est proportionnel au mal causé par ces gens. Pour eux, l’enfer ne suffisait plus. Il faut être juste. On ne peut pas infliger la même chose à un simple braqueur de banque et à un employé de Goldman Sachs qui vole toute la planète et détruit des millions de vies. » nous confie le seigneur des ténèbres.

Des nouveautés à prévoir

Pour le contenu, des nouvelles tortures abominables sont prévues pour les âmes damnées des employés de la banque d’investissement. « On s’est inspiré de pas mal de choses. Notamment de ce que fait subir Cyril Hanouna à ses chroniqueurs dans Touche pas à mon poste. Au niveau de la compassion pour les victimes, on est proche des 0 %. Pour ça, on s’est inspiré directement du service déontologie de Goldman Sachs » déclare une source satanique proche du dossier.

Pour l’instant « cet enfer en dessous de l’enfer » reste réservé aux employés de Goldman Sachs. Mais Satan a déjà annoncé qu’il pourrait élargir le spectre du profil des condamnés d’ici 2020.  Sont notamment dans son viseur : les avocats des grandes compagnies et les gens qui écoutent leur musique sans écouteurs dans le métro.

Chaleureusement vôtres, la Rédaction du Gorafi

Publicités