Le gouvernement américain admet ouvertement avoir armé les gangs de la drogue mexicains avec 30 000 armes à feu – mais pourquoi?

 

Lundi 11 Juillet 2011 par Alterinfo.org

 

C’est maintenant un fait largement rapporté que sous l’administration Obama, les agents fédéraux américains ont activement placé plus de 30.000 armes entièrement fonctionnelles dans les mains des gangs de la drogue mexicains, puis ont stoppé toutes les activités de surveillance et de suivi de ces armes. Il ne s’agit pas d’une théorie du complot, ni d’une œuvre de fiction. C’est maintenant un fait ouvertement admis que tout ceci fut mis en oeuvre par le BATFE (Bureau of Alcohol, Tobacco, Firearms and Explosives, plus communément appelé « ATF« ) sur ordre de Washington. Le programme a été appelé « Fast and Furious « .
Même
Reuters assure désormais la couverture de ces nouvelles et rapporte à quel point les membres du Congrès sont outrés d’apprendre que c’est arrivé.
Des détails commencent aussi à filtrer sur le cover-up au sein de l’ATF, qui était dirigé par le procureur américain de l’Arizona, Dennis Burke, nommé par Obama (
http://dailycaller.com/2011/07/06/issa-grassley-blast-holder-in-letter-after-secret-meeting-with-atfs-ken-melson/ ). L’ingénierie de l’armement illégal a remonté la chaîne de commandement jusqu’au directeur de l’ATF Melson, Kenneth, qui devrait maintenant démissionner. La véritable planification de cette affaire est allé encore plus haut dans la chaîne de commandement, à Washington, probablement jusqu’au procureur général Eric Holder (http://dailycaller.com/2011/06/21/issa-staffer-gunrunner-investigation-points-much-higher-than-atf-director/ ).
Parmi les armes à feu vendues aux gangs mexicains de la drogue se trouvaient des AK-47, des milliers de pistolets et, fait remarquable, des fusils de calibre .50, qui sont généralement utilisés pour mettre hors d’état de marche les véhicules ou effectuer des assassinats par snipers interposés à de très grandes distances (jusqu’à deux miles). Les médias traditionnels rapportent désormais que ces armes sont utilisées dans des crimes violents commis à Phoenix, en Arizona.
Ainsi qu’un affilié d’ABC news le rapporte :
« Selon le témoignage de trois agents ATF de Phoenix, dont Dodson, des centaines d’armes se retrouvent maintenant dans les rues aux Etats-Unis et au Mexique, peut-être dans les mains de criminels. Dodson a estimé que leur nombre pourrait s’élever à 1800. Il a estimé que des agents de la division de terrain de Phoenix avaient facilité la vente d’environ 2500 armes à des acheteurs de paille. Quelques centaines ont été récupérées. »
Comment le programme « Fast and Furious » a t-il mis des milliers d’armes directement dans les mains de trafiquants de drogue mexicains
Voici comment « Fast and Furious » a procédé: Sur ordre de Washington, ont a expressément demandé à des agents de l’ATF d’acquérir ces armes en utilisant des acheteurs de « paille » aux Etats-Unis, de trouver de nouveaux acheteurs parmi les gangs de la drogue mexicains, puis de vendre les armes et d’en « perdre » la trace. Bien que certains agents ont fait part de leurs préoccupations concernant la folie de cette activité, ils ont été ignorés par les dirigeants à Washington qui voulaient poursuivre cette politique pour leurs propres raisons. « Cela n’avait aucun sens pour nous non plus, c’était juste ce qu’ont nous avaient ordonné de faire, et chaque fois que nous questionnions cet ordre il y avait action punitive« , a déclaré l’agent spécial de Phoenix John Dodson.
Mais quelles pourraient être les raisons pour lesquelles Washington a initié un tel programme en premier lieu? Pourquoi l’administration Obama a t-elle activement transféré 30000 fusils de sniper, armes d’assaut, et armes à feu au Mexique tout en prétendant adopter une position anti-armes aux USA?
Pour répondre à cette question, vous devez comprendre la méthode P.R.S – Problème, Réaction, Solution. C’est la « stratégie » que les gouvernements utilisent pour obtenir ce qu’ils veulent, ce qui implique généralement: 1) De désarmer leurs populations, 2) De leur retirer tous leurs droits et libertés, puis 3) De régner sur leurs peuples comme des tyrans avec un pouvoir absolu.
Précisément, un tel effort est actuellement en cours aux États-Unis, conduit par l’administration Obama qui a maintes fois démontré elle-même qu’elle était un ennemi de la Constitution américaine et de sa
Déclaration des Droits.
Comment la méthode Problème, Réaction, Solution fonctionne vraiment
Si vous êtes le gouvernement États-Unis, vous ne pouvez annoncer un nouveau programme visant à désarmer le pays, mettre fin à la Déclaration des Droits, et vous installer vous-même comme roi. Les gens ne marcheront pas dans la combine si vous essayez de la vendre de cette manière. Au lieu de cela, vous devez trouver un moyen pour amener les gens à vous SUPPLIER de faire tout cela.
Alors, vous devez trouver un moyen pour amener les gens à être terrifiés par la drogue, par les armes, et par la violence frontalière – à tel point qu’ils insisteront pour que quelqu’un à Washington fasse quelque chose.
Par conséquent, vous devez d’abord trouver un moyen de causer le problème qui entraînera toutes les violences qui feront réagir les gens. Vous devez créer de la violence de façon efficace et ensuite attendre que les gens vous supplient de l’arrêter.
C’est là que le programme de l’administration Obama d’envoyer 30 000 armes à feu au Mexique entre en scène. Si vous voulez provoquer la violence armée et la violence de la guerre de la drogue, quelle meilleure façon de l’accomplir qu’en armant tous les méchants?
Pensez-y: 30 000 armes entre les mains de criminels de la drogue! Ensuite tout ce que vous avez à faire c’est de vous asseoir et d’attendre que toute la violence s’exprime. Et elle s’est exprimée – de façon massive. Fusillades à la frontière, enlèvements, conflits armés de chaque côtés de la frontière avec les agents frontaliers américains, et ainsi de suite. Les crimes violents en Arizona sont maintenant commis avec ces mêmes armes que l’ATF a remises entre les mains des trafiquants de drogue mexicains.
Comme le président de Judicial Watch Tim Fitton l’explique, sa conviction c’est que l’opération Fast and Furious était entièrement un stratagème politique anti-armes de l’administration Obama, visant à mettre plus d’armes dans les mains de criminels afin de trouver une justification pour confisquer les armes de tous les citoyens. Il ajoute : « Je crois qu’une autre partie importante de cette histoire c’est que l’argument implicite de l’administration Obama et de l’ATF est, « ne serait-ce pas merveilleux si nous pouvions établir un lien entre les armes, dans le cadre de notre agenda anti-armes, et la guerre civile mexicaine, par opposition à, vous savez, notre manque d’application des lois anti-drogue ou notre échec à assurer la protection des frontières. »
Et voici le véritable kicker: De toutes les armes actuellement confisquées par la police au Mexique, un étonnant 70 pour cent provenaient des États-Unis. Donc maintenant vous avez une situation où les Etats-Unis sont en fait en train d’armer les criminels au Mexique et déstabilisent le système entier de droit et d’ordre de ce pays. Les gangs de la drogue sont en guerre avec la police là-bas, et grâce aux fournitures en AK-47 et fusils de sniper de calibre .50, les gangs de la drogue sont en train de gagner!
L’ATF peut maintenant exiger plus de pouvoir et des budgets plus importants
Pour en revenir à la question des États-Unis, si vous êtes la
DEA ou l’ATF, vous avez maintenant plus de 30 000 raisons de voir votre propre budget augmenter. Il y a une vague de violence qui passe la frontière! Les gangs de la drogue sont hors de contrôle! Ils répliquent!
Eh bien mon Dieu, je me demande pourquoi? C’est parce que l’ATF leur a en fait vendu ces 30.000 fusils sur ordre de Washington.
Et maintenant, l’administration Obama est, sans surprise, en train de dire qu’il y a tant de « violence armée » dans le sud des USA que de nouvelles lois sont nécessaires pour réduire les ventes d’armes là-bas.
Sans déconner? De nouvelles lois? Que dire des 30 000 fusils que l’ATF a ouvertement, et de l’aveu général, vendus à des gangs de la drogue mexicains? N’était-ce pas déjà une violation de la loi?
On en revient toujours au Problème, Réaction, Solution, vous voyez. Vous voulez que la guerre inutile contre la drogue continue un peu plus longtemps? Balancez juste quelques milliers de livres de cocaïne dans les mains des criminels et laissez-les courir en liberté avec cette dernière. Vous voulez renforcer les budgets de l’ATF? Distribuez juste 30 000 armes illégales aux gangs de la drogue et ensuite asseyez-vous et attendez que les gens vous supplient de leur venir en aide. Vous voulez justifier une guerre contre le « terrorisme » au Moyen-Orient? Inventez une histoire stupide d’armes de destruction massive et ensuite lancez une guerre.
Pour chaque agenda avide de pouvoir tyrannique, à Washington, il y une opération false flag qui va permettre de le réaliser.
Si le gouvernement américain peut activement armer le bras des gangs de la drogue, quels autres moyens pourrait-il utiliser afin de trahir le peuple américain?
Maintenant que vous savez la vérité sur la façon dont Washington a placé 30 000 fusils dans les mains des gangs de la drogue mexicains, cela vous amène naturellement à vous interroger sur l’implication du gouvernement dans des choses comme les vaccins.
Vous voulez rendre les gens tellement effrayé par les maladies infectieuses qu’ils quémanderont des vaccins? Il vous suffit juste de répandre une maladie infectieuse au sein de la population! C’est aussi simple que ça, vraiment.
Vous voulez que le public demande de nouvelles lois dans le domaine de la sécurité alimentaire? Il vous suffit juste de relâcher E.coli dans l’approvisionnement alimentaire et d’attendre que les médias mentionnent les morts. Immédiatement, les gens exigeront plus de réglementations pour assurer la sécurité alimentaire.
Vous voulez justifier l’impérialisme militaire et l’expansionnisme? Mettez juste en scène votre propre attaque terroriste contre votre propre pays! Puis retrouvez comme par magie les passeports de certains terroristes sur le lieu du crime et faîtes leur porter le chapeau.
Quand la théorie devient réalité
Vous voyez, tout cela relevait auparavant uniquement du domaine des théories du complot. Il y a quelques années, si vous osiez même suggérer que ce genre de chose se passait, on vous traitait de fou. Mais maintenant c’est un fait établi rapporté par Reuters, le Washington Post, et d’autres grands organes de presse. Le gouvernement américain a maintenant été contraint de reconnaître que, oui, il avait activement livré 30 000 armes à feu dans les mains des gangs de la drogue mexicains, et avait ensuite volontairement cessé de suivre leur trace.
Il ne s’agit plus d’une théorie de la conspiration. C’est un FAIT de la conspiration. Et des types similaires d’opérations sont prévues dès maintenant pour d’autres programmes que le gouvernement a en tête: tels que vous retirer vos droits du Quatrième Amendement, par exemple. Comment pouvez-vous accomplir cela? Il vous suffit juste de mettre en scène une attaque terroriste dans un aéroport, tout comme
celle que la TSA a été surprise à répéter dans le Minnesota.
Vous voulez retirer les droits du Deuxième Amendement au peuple? Il vous suffit de faire un lavage de cerveau à un psychopathe à faible QI pour qu’il pénètre dans un centre commercial et commence à tirer dans tous les sens avec des armes entièrement automatiques qui lui ont été fournies par l’ATF!
C’est simple, vous voyez. Sélectionnez un sujet, sélectionnez un ordre du jour, puis créez un problème vous-même. Puis asseyez vous et attendez la réaction. Ca fonctionne à tous les coups.
Le CDC a fait la même chose dans les années 1980 avec le SIDA. A un moment où le CDC était confronté à de sévères coupes budgétaires, il a en fait été derrière le battage publicitaire de l’épidémie du SIDA et a commencé à sortir des fictions scientifiques complètes comme s’ils s’agissait de faits. Le façonnage de maladie par le CDC a entraîné une peur généralisée et la panique dans tout le pays, lui permettant d’obtenir une augmentation énorme de son budget de la part du gouvernement américain.
Ceci est entièrement documenté dans le film
House of Numbers, en passant, en utilisant des vidéos enregistrées d’interviews de plusieurs des principaux scientifiques impliqués dans le fiasco qui ont finalement osés dire la vérité. Presque tout ce qu’on vous a dit sur le SIDA est une fabrication ou une distorsion de la vérité scientifique. Regardez ces étonnantes vidéos pour le constater par vous-même (version sous-titrée en français):
http://www.dailymotion.com/video/xgp768_house-of-numbers-vostfr-1-9_tech
http://www.dailymotion.com/video/xgp77b_house-of-numbers-vostfr-2-9_tech
http://www.dailymotion.com/video/xgp7ef_house-of-numbers-vostfr-3-9_tech
http://www.dailymotion.com/video/xgp7hd_house-of-numbers-vostfr-4-9_tech
http://www.dailymotion.com/video/xgpd3c_house-of-numbers-vostfr-5-9_tech
http://www.dailymotion.com/video/xgpd6t_house-of-numbers-vostfr-6-9_tech
http://www.dailymotion.com/video/xgpdbm_house-of-numbers-vostfr-7-9_tech
http://www.dailymotion.com/video/xgpdla_house-of-numbers-vostfr-8-9_tech
http://www.dailymotion.com/video/xgpev4_house-of-numbers-vostfr-9-9_tech
Le gouvernement américain travaille CONTRE vous, pas pour vous
Le point essentiel dans tout cela c’est que la plus grande partie de ce que vous voyez se dérouler dans le monde d’aujourd’hui en termes de terrorisme, de guerre contre la drogue, de maladies infectieuses, et de soins de santé, sont simplement des évènements en fait fabriqués, mis en scène par les personnes mêmes qui doivent tirer profit de la réaction!
Les dupes et les moutons avalent toujours les nouvelles grand public sans esprit critique. Ils croient que nous sommes attaqués par des terroristes qui abattent des immeubles de grande hauteur, ou que nous sommes agressés par les gangs de la drogue mexicains à la frontière, ou que nous sommes menacés par la grippe A. C’est ce que les dupes sont censés croire, vous voyez: que votre gouvernement ne conspire jamais contre vous… qu’il travaille toujours POUR votre bien, n’est-ce pas?
Mais les gens intelligents savent que c’est exactement l’inverse: Votre gouvernement complote généralement contre vous et essaye de trouver un moyen pour étendre son pouvoir, sa portée, réduire vos libertés, et contrôler votre vie. Ceci est accompli en causant les problèmes mêmes que le gouvernement prétend essayer de prévenir.
Le gouvernement, par exemple, dit qu’il essaie de résoudre les problèmes économiques de notre nation. Et comment accomplit-il cela? En générant des milliards de dollars dans une nouvelle monnaie fiduciaire et en les remettant aux criminels de Wall Street. Cela a pour effet net de voler l’argent de tous grâce à la dévaluation du dollar.
Comment le gouvernement essaye t-il de résoudre notre crise des soins de santé nationale? En adoptant Obamacare, qui exige que plus de gens adhèrent à un système qui a totalement échoué à servir les intérêts de santé du peuple américain en premier lieu!
Donc au moment même où le gouvernement dit qu’il travaille pour améliorer l’économie, il est en fait en train de vous voler à votre insu. Au moment même où le gouvernement dit qu’il essaie de stopper le cancer, ses propres agences de santé (l’
Institut national du cancer, par exemple) sont ouvertement engagées dans des campagnes de désinformation massives qui propagent de fausses informations au sujet de la lumière du soleil qui serait « dangereuse » pour votre santé (tout en ignorant commodément la vérité sur la vitamine D et ses propriétés préventives contre cancer).
Le gouvernement dit qu’il veut rendre votre nourriture plus sûre, et pourtant, l’
USDA continue d’approuver les aliments génétiquement modifiés qui sont essentiellement des expériences biologiques de grande ampleur qui causent l’infertilité généralisée et la maladie.
La même histoire continue encore et encore… avec du fluorure dans l’eau, du mercure dans les plombages dentaires, de l’aspartame dans les boissons gazeuses, l’utilisation des pesticides dans l’agriculture et ainsi de suite. À presque chaque coin de rue, le gouvernement lui-même complote activement contre le peuple pour le garder financièrement asservi, biologiquement malade, et mentalement ignorant.
Expédier des armes au Mexique, vous voyez, n’est qu’une partie infime de ce qui se passe réellement aux Etats-Unis aujourd’hui. Le même processus – Problème, Réaction, Solution – est utilisé presque partout par le gouvernement, tant au niveau étatique que fédéral.
Big Government est l’ennemi de la paix et de la liberté
Les bureaucrates détestent perdre leur emploi, et si il y a une façon de mettre en scène quelque chose qui les rend soudainement plus important, ils n’hésiteront pas à le faire. Le gouvernement américain, juste pour que vous le sachiez, a été activement engagé dans le trafic d’armes, de drogue, et dans la contrefaçon, durant des décennies. Si vous ou moi avions fait ce que notre propre gouvernement accomplit chaque jour, nous serions arrêtés comme de vulgaires criminels. Mais quand le gouvernement expédie des armes vers le Mexique, ou fait du trafic de cocaïne, ou imprime des billets de dollar contrefaits qui ne sont appuyés sur aucune valeur réelle, en quelque sorte c’est tout bon.
C’est fou comme notre propre gouvernement est maintenant devenu semblable aux criminels mêmes contre lesquels il prétend nous protéger, n’est-ce pas? Qui sont les véritables terroristes en Amérique? Les agents de l’ATF qui mettent des fusils dans les mains des gangs de la drogue mexicains, bien sûr. Et les agents du FBI qui envoient des pigeons avec un look arabe pour essayer de faire sauter de fausses bombes que le FBI a en fait assemblé pour eux!
Soit dit en passant, Alex Jones (
www.PrisonPlanet.com ) a couvert tout cela pendant des années. Il n’a cessé de dire ça durant tout ce temps, et maintes et maintes fois, les faits lui ont donné raison. Je réalise que son style de présentation peut sembler un peu intense pour certaines personnes, mais en fin de compte, Alex Jones est beaucoup plus pertinent dans son décodage de ce qui se passe réellement dans les coulisses que tout autre canal de nouvelles grand public ou journal. Voici un article d’Infowars sur ce sujet.
Je prévois d’accueillir l’émission d’Alex Jones la semaine prochaine et parlerais probablement davantage des activités de vente d’armes de l’ATF au Mexique. En attendant, restez à l’écoute pour plus d’histoires sur NaturalNews.com qui n’ont pas peur de déclarer la vérité sur ce qui se passe réellement dans notre monde d’aujourd’hui.
Source: naturalnews

http://infoguerilla.fr/?p=10948#more-10948 Traduction InfoGuerilla http://infoguerilla.fr/?p=10948#more-10948

Sources : Tribune de Genève 11/06/2011 :

L’Amérique vendait des armes aux trafiquants

Le Congrès américain découvre l’ampleur d’un scandale lié à une opération censée piéger les cartels mexicains. Un fiasco total.

Los Angeles Times 02 juin 2011

De nombreux fusils d’assaut destinés aux cartels de la drogue mexicains se retrouvent aux Etats-Uns. Le témoignage d’agents de l’ATF (Bureau fédéral de répression de l’alcool, tabac, armes et explosifs : http://fr.wikipedia.org/wiki/Bureau_of_Alcohol,_Tobacco,_Firearms_and_Explosives

Publicités