Jane Burgermeister défie les instances mondiales corrompues dans sa première apparition publique depuis son dépôt de plainte

Pour ceux qui croient encore que la journaliste
autrichienne Jane Burgermeister, qui a osé défier les puissants de ce
monde en déposant plainte pour crime contre l’humanité, est un produit
de l’imagination de conspirationnistes en mal de publicité, eh bien, il
va falloir se faire une raison : l’ennemie public numéro un des cartels
et gouvernements corrompus existe bien !
Elle donne ici une interview
poignante et sans concession où elle fait le point sur la plainte
déposée auprès des autorités autrichiennes et du FBI américain.
On
s’aperçoit que l’éveil des consciences commence à germer des esprits des peuples mondiaux, que les autorités policières se sentent gênées
aux entournures dans leur tâche (par qui on le verra sous peu), que les
lois sanitaires nationales sont en fait supplantées par un règlement de
l’OMS qui prendrait le pas sur les 194 gouvernements locaux signataires,
jusqu’à former par là même un énorme gouvernement mondial de fait,…
j’arrête là et je vous laisse découvrir la suite par vous-mêmes à la fin de l"article…

Le rappel des faits énumérés ici : Une journaliste intente une action judicaire contre l’OMS et les Nations Unies qui ont l’intention d’organiser un génocide de masse !
Horizons et débats 28 aout 2009 pdf

Des documents pour comprendre : Jane Burgermeister et dépopulation programmée
Opération pandémie vidéo espagnol sous-titrée
Origine et mensonges sur la grippe – La prise de contrôle occulte de l’OMS
Plan pandémie France modifié février 2009 ! (pdf officiel dans l’article)

L’omerta médiatique face à la démarche courageuse de cette femme est
stupéfiante. Ne semblaient les connaître que les blogueurs et médias
alternatifs. La voici, en direct, exposant son parcours et sa démarche,
en anglais sous-titré français à choisir dans la liste déroulante du lecteur.
Il ne nous reste que peu de temps avant que la vaccination ne nous soit imposée d’abord par d’odieux chantages, puis sous contrainte forcée voire armée.
Même au sein des personnels médicaux et des forces de sécurité intérieures, j’ai eu dire que la résistance à cette idée de vaccination ô combien suspecte fait lentement mais sûrement son chemin. Toutefois la propagande médiatique des médias aux ordres à la fois du gouvernement et de l’industrie médicale mafieuse s’accélère dangereusement, jusqu’à proférer des mensonges de plus en plus injustifiables.
En Belgique, le 22 septembre, le gouvernement vient de se faire accorder des " pouvoirs spéciaux " en prévision, pour faire face à la supposée pandémie.
Nos gouvernants sont en train de prendre le chemin répugnant de la dictature en douceur, et comme
toujours dans le dos des citoyens. Comme un seul homme, les députés se
sont soumis au diktat de l’OMS. Et bien entendu, pas un seul média normalement constitué n’a relaté cette information digne d’un état s’apprêtant à partir en guerre. Dans ce cas-ci, vous l’avez compris, l’ennemi ce sera vous et moi.
Il ne nous reste que peu de temps : en France, la vaccination collective (pour l’instant volontaire) sera entreprise à grande échelle à partir du 15 octobre.
Toutes les mairies ont reçues des instructions de leur préfet de région pour mettre à disposition des équipes de vaccination des locaux suffisamment grands, matériels informatique et de bureau ainsi que personnels, qui serviront de liaison avec les instances gouvernementales de santé. Inutile de dire que ces lieux et alentours seront très bien protégés et gardés par du personnel policier et militaire bien armés. Trouveront-ils des clients pour accepter leur infecte marchandise et des vendeurs souriants pour faire leur sale boulot gestapiste ? Il ne faudra pas attendre longtemps pour le découvrir.

Mais, foin de perspectives sombres et place au film :

       
Interview-de-Jane-Burgermeister-3/3

Conférence de Jane Burgermeister ce week-end

Jane
Burgermeister donnera sa première apparition publique depuis
son dépôt de plainte contre les cartels financiers, pharmaceutiques et gouvernements mafieux mondiaux ce samedi 26
septembre, au Volkshaus de Zurich à 13h15 précises (soyez
à l’heure précise-t-on ! )
Entrée : 20 francs suisses. Places limitées et donations bienvenues.
Source : TheFluCase

Publicités