Alors que nous siestons tranquille dans un pays au confort tout démocratique, il est dans le monde, des états policiers, où l’obscurantisme et la répression, le flicage systématique et la haine du peuple, imposent leur loi.

Des états dont un…

Oui et c’est à peine croyable, il existe sur cette planète, un état où des pères de famille à képis déboulent dans des classes de 4éme avec des chiens féroces, terrorisant et humiliant des petites filles jusqu’à les fouiller au corps.

Un état où l’on envisage très sérieusement de dépister chez les mômes de trois ans, le gène vicieux et fatal de la déviance et du grand banditisme.

Un état où l’on considère qu’enfermer les pré-ado-délinquants de 12 ans en prison est une mesure de bon sens et de salubrité publique.

Où cracher par terre est passible de condamnation.

Où utiliser une citation présidentielle de salon agricole peut vous valoir sanction pénale.

Où l’on peut se délecter de voir :

– deux ados griller dans un transfo,
– deux ados se faire culbuter à moto,
– un lointain cousin d’Obama, malheureusement pas président lui, rentrer vivant dans un panier à salades et en sortir mort.

un pays..
– où le nombre de gardes à vue explosent
– ainsi que les procès verbaux assermentés d’outrage et rébellion
– où avant pendant et après enquêtes les flics ont toujours raison
– où le pouvoir contrôle les médias publics et privés
– où l’on pense à ficher les gens par critères ethniques et raciaux
– où l’on rafle des gamins dans les écoles avant de les expulser manu militari bien menottés

                    

– où l’on encourage la police au service des citoyens à faire du chiffre…
– où l’on fait taire des rappeurs à coups de procès à répétitions …

– où l’on embarque même des bobos journalistes de canard socio-démocrate au petit matin (c’est dire),

sans compter d’autres gêneurs tout aussi dérangeants.

Ici, dans notre douce France, où bien heureusement notre président clairvoyant préfère un excès de caricature à un excès de  de censure, ce magnifique pays de la liberté, de l’égalité et de la fraternité gravés au fronton des mairies, ce pays des lumières, de Val et de Voltaire, ce pays des droits de l’homme et du citoyen, cette république laïque, respectueuse de toutes les opinions et qui se bat d’une façon exemplaire, pour que vous puissiez exprimer même vos convictions contraires, on a bien du mal à imaginer qu’il existe sur cette planète, un état policier qui fiche et flique et clive et bouquémissairise et contrôle et manipule et expulse et emprisonne et bastonne et baillonne sa population et se méfie et soupçonne et stigmatise et hait d’avance ses propres enfants.

Oui car dans notre pays occidental avancé, issu d’une culture millénaire et civilisatrice, échappant par tradition à l’hygiénisme mental

 

et à la délation, Rama Yade et Bernard Kouchner, sentinelles vigilantes et insoupçonnables de nos droits et libertés, veillent farouchement, au sein même du gouvernement, aux principes fondateurs de notre démocratie.

Leur probité politique et morale en est, la caution incontestable et protectrice.

Qu’ils en soit ici et au nom du peuple français, publiquement et chaleureusement remerciés.

Publicités